Montréal postindustriel

Français

Montréal post/industriel s'intéresse à la désindustrialisation et aux transformations urbaines qu’a connues Montréal depuis 1945.

Ancienne manufacture de la Northern Electric (Nordelec) reconvertie en condominiums, photo de David W. Lewis, 2012

"Ce paysage désindustrialisé, comme un champ de bataille en ruine qui entame sa lente guérison, est mûr pour la commémoration."
Michael Savage

Selon Sharon Zukin, « les grandes transformations sociales marquent à la fois une fin et un début ». Si Montréal a autrefois été un modèle de l'industrialisation à la nord-américaine, elle est aujourd'hui représentative de l'ère des transformations postindustrielles. Les impacts conjugués de la désindustrialisation, de la banlieusardisation et de la construction de méga projets modernes ont contribué à ravager les quartiers ouvriers. Ceux-ci sont aujourd'hui marqués par un déclin de population, un taux de chômage élevé et d'autres problèmes sociaux. Ces changements ont aussi inspiré une mobilisation et une résistance populaires. Nous cherchons donc à comprendre les différents sens que l'on peut accorder aux transformations postindustrielles passées et en cours. Qu'est-ce qui est réellement en jeu lorsqu'une métropole comme Montréal se désindustrialise et se transforme? Comment ces changements influencent-ils l'identité locale et la solidarité sociale? 

Montréal post/industriel s'intéresse à la façon dont l'histoire orale peut être intégrée à l'interprétation d'un site historique, à une exposition muséale ou encore à une visite guidée, l'objectif étant de créer des espaces d'écoute attentive. Comment l'histoire orale peut-elle catalyser une réflexion sociale, un dialogue ou même une action politique? Toutes les méthodologies et les technologies mobiles utilisées ici offrent aux spécialistes de l'histoire publique et de l'histoire orale l'occasion de suivre des trajectoires subjectives, partiales et individuelles à travers le temps et l'espace.
 
La plateforme web Montréal post/industriel a été réalisée dans le cadre d'un projet financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada qui explore les transformations urbaines de Montréal dans le contexte postindustriel. Elle a également bénéficiée du financement de la Chaire de recherche du Canada en histoire orale. Elle regroupe divers projets de recherche réalisés par le CHORN, ses affiliés et partenaires, par la Chaire de recherche du Canada en histoire orale ainsi que par le professeur Steven High lui-même et ses étudiants. 
 
Grâce à des récits personnels, des paysages mémoriels, des parcours audio-guidés et bien d’autres créations artistiques et néomédiatiques, mais également à travers de publications académiques et de réflexions éthiques et méthodologiques, Montréal post/industriel vous invite à plonger dans une ville en transformation constante. Découvrez les visages humains derrière ce paysage urbain en métamorphose.