Quartiers disparus

Quartiers disparus

Centre d'histoire de Montréal, en collaboration avec le Centre d'histoire orale et de récits numérisés et plusieurs autres partenaires

2011-2013
Vue aérienne du site déblayé de Radio-Canada, anciennement le Faubourg à m’lasse, photo des Archives de la Ville de Montréal

« Ce que j'ai trouvé le plus difficile c'est quand on a vu la démolition se faire. [...] Y'a pu de traces de ton enfance. On peut pu dire "Moi, j'suis née là, moi, j'ai grandi là". Ben non, ct'un stationnement, pis une tour. »
Jeanelle Bouffard, ancienne résidente du Faubourg à m'lasse.

Des quartiers entiers de Montréal ont été détruits entre 1950 et 1975, période de modernisation à l’échelle mondiale. Dans une volonté de ressusciter ces quartiers disparus, l’équipe du Centre d’histoire de Montréal a réalisé un travail de collecte de mémoire auprès des habitants du Red Light, de Goose village et du Faubourg à m’lasse, mais aussi auprès des experts de la ville et des acteurs des démolitions. Une exposition-documentaire illustrant les résultats de ce projet est présentée au Centre d’histoire de Montréal jusqu’en septembre 2013. 

Le CHORN a participé au développement de cette exposition en partageant son expertise et ses conseils méthodologiques avec l'équipe du musée et en étant représenté par Steven High au sein du comité scientifique. Il a également contribué à la recherche historique notamment en réalisant des entrevues dans la Petite-Bourgogne au sujet des déplacements causés par la construction de l'autoroute Ville-Marie.
Français